.

.

Envoyer Imprimer PDF

Principaux gestes de l'arbitre du rugby

En avant :

arbitre1L’homme en noir désigne le fait d’avoir commis un en-avant. C’est-à-dire avoir laissé échapper le ballon devant soi.


Ballon gardé au sol :

arbitre6En faisant une sorte de croix sur la poitrine, comme s’il tenait quelque chose, l’arbitre reproduit la faute du joueur qui n’a pas lâché le ballon au sol. Une faute qui se répète régulièrement, même si l’arbitre tolère un certain laps de temps avant de siffler. Parfois, il est vrai, l’homme en possession de la balle ne peut la libérer, enfoui sous ses partenaires et adversaires. L’arbitre n’a alors pas le choix, il siffle faute au sol !

Passe en avant :

arbitre2L’autre en avant (passe en avant) correspond au même geste avec les bras. Il indique clairement la passe.

Mêlée ordonnée :

arbitre3En mimant une sorte de tête de pont, l’arbitre invite les avants à former une mêlée. Auparavant, il s’est servi du geste signalant un en-avant. Mais il peut également siffler une mêlée parce que le ballon est inutilisable. La mêlée se situe autour du point où se trouve l’arbitre.

Hors jeu sur mêlée, ruck ou maul :

arbitre4Un geste destiné à signaler une position de hors-jeu sur un regroupement. Epaules parallèles à la ligne de touche, l’arbitre balance le bras le long de la ligne de hors-jeu.

Maul écroulé :

arbitre5Un des gestes les plus spectaculaires du rugby. L’arbitre signale qu’un maul a été écroulé. Il s’agenouille en mimant un joueur tirant une charge vers le sol. Démonstratif et efficace !


Plongeon au sol :

arbitre7En imitant un plongeon, l’arbitre indique qu’un joueur s’est jeté volontairement dans un regroupement. C’est interdit, les joueurs doivent rester sur leurs appuis. Un seul endroit permet ce type d’acte : l’en but. Plonger est autorisé pour marquer, même s’il ya des adversaires.



Obstruction :

arbitre8Un geste que l’on ne voyait guère jadis. L’arbitre constate qu’un joueur est passé devant un autre sans jouer le ballon, il indique alors une gêne occasionnée. On dit aussi qu’il ya écran.Ce geste sert aussi à désigner une obstruction quelconque : tirage de maillot, plaquage sans ballon , etc.

Plaquage haut :

arbitre9Là encore, ce geste n’est apparu régulièrement sur les terrains que depuis une dizaine d’années. Il sanctionne les plaquages hauts, au-delà de la ligne des épaules, assimilés à un geste dangereux. L’arbitre peut même sortir un carton jaune en cas de brutalité avérée ou de récidive.

Coup franc :

arbitre10Il s’agit là encore de sanctionner une faute. Mais ce n’est qu’un coup franc. On ne peut donc pas jouer au pied. L’arbitre casse son bras. Les joueurs disent couramment avoir « avoir joué un bras cassé » lorsqu’ils refont le match lors de la troisième mi temps.

Coup de pied de pénalité :

arbitre11Celui-ci revient parfois un peu trop souvent. L’arbitre désigne le camp de l’équipe qui obtient la pénalité en se tournant vers sa ligne de but..

Essai accordé :

arbitre12Le geste le plus simple et le plus élémentaire. Lorsqu’un joueur aplatit dans l’en-but et marque un essai, l’arbitre lève le bras, généralement en direction de la ligne médiane. Le bras tendu est accompagné d’un coup de sifflet strident.
 

 

pdf buttonTéléchargez ici la brochure de la F.F.R. spécifique "Les Signaux de l'Arbitre" avec encore plus de gestuelles d'arbitrage de rugby

Sainte Geneviève Sports Rugby, Club de Rugby d'Essonne, 91



Arrivée à la Crayonnerie
Compte à rebours
expiré

bandeau3 980x257

partenaire_sgdb   partenaire_CG91   partenaire_SGS    partenaire_ffr   partenaire_CIFR   partenaire_CD91 
partenaire_GRENELLE   partenaire miam miam sushi   partenaire_recci   partenaire_VAG2000   partenaire XV-Parlement

ContactsLes EquipesLes RésultatsLes ActusLe ForumLa Boutique • Plan d'accèsL'Ecole de rugby
Copyright © 2013 SGS Rugby, le club de rugby de Sainte Geneviève des Bois, Essonne 91.
Tous droits réservés

Powered by webmaster@sgsrugby.fr