.

.

Songeries ovales...

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 26
MauvaisTrès bien 

plume, reflexion, songerie, ovale, philosophie, essai, littérature, rugby, Sainte genevieve des bois, essonne, 91Déclarez ici vos talents cachés de philosophe, de poète, d'écrivain, de rêveur, ... Soumettez-nous un article sur le sujet du monde de l'ovalie ou de ses alentours proches, nous nous ferons un plaisir de vous publier dans cette rubrique. (Même Fredo est le bienvenu Complice)

Mise à jour le Dimanche, 08 Janvier 2012 12:46

J'ai fait un rêve !!! (Chap. VIII)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Je décide donc de faire un crochet par ma chambre histoire de me rafraichir vue la moiteur des lieux.

En entrant dans le cabinet de toilettes, j’ai une vision incroyable. A priori les descendants d’un ami semblent s’être lancé dans l’activité sanitaire et la production d’un papier très utile « la marque coquelicot ». En lisant l’emballage je prends connaissance de l’histoire de cette aventure d’entreprise. Le papier aurait pour origine une sortie nocturne normande où le seul produit ayant assuré la survie de « l’ancêtre » fut le coquelicot.Ecodou bio pg-bilou

negrita-chef-oui-chefA ses côtés une bouteille trône, un breuvage nommé « NEGRITA » et là aussi en lisant l’étiquette je constate que son histoire est celle d’un autre ami et que lui aussi c’est lancé dans l’activité commerciale qui a fait la fortune de sa famille.

Le club de SGS semble avoir connu une prospérité considérable, alors que dans les premières décennies du 21ème siècle rien ne pouvait le laisser entrevoir. Je décide donc de me lancer dans la recherche d’autres éléments pouvant confirmer cette approche.

J’appelle la réception afin de connaître l’origine exacte du breuvage car aucune adresse ne figure sur l’étiquette. Le réceptionniste me communique alors une adresse mais chose plus importante me donne les coordonnées de celui qui pourrait me conduire sur la planète « KOULLUE ».

Je décide donc de prendre rendez-vous avec Monsieur « Qui » compose son numéro de téléphone et tombe sur un individu dont le langage est complètement incompréhensible. Après de multiples efforts j’arrive à me faire comprendre et nous convenons ensemble de l’heure de départ, environ une heure plus tard.

Lorsque je me retrouve face à Monsieur « Qui » celui-ci me demande dans son dialecte de le suivre. Il m’indique que le déplacement sera difficile car nous devons passer une très grosse zone de perturbations dans la région de Sandorgel. Dans des années reculées se fut le lieu de combat entre « les STEAK » et « les KONES » bataille nommée « le BAR-HAUT de mai ».le glaude et la denree

J’avais pris les devants en me munissant de la seconde bouteille, plus petite, trouvée dans le mini bar de « NEGRITA », en me disant qu’au pire quelques gorgées pourraient me calmer des péripéties du voyage.

Le « Qui » était assisté dans ses manœuvres de conduite du « Glaude », personnage assez proche de nos contrées paysannes. Après quelques consignes de rigueur, semble-t-il, le décollage eu lieu vers la planète « KOULLUE », et après quelques secousses et quelques gorgées salvatrices de « NEGRITA » se fut le trou noir.

Mon réveil fut lent et progressif. Je décidais alors sous le chaperonnage du « Qui » de visiter cette fameuse planète à la recherche de réponses sur l’origine de toutes ses vieilles fortunes. « Qui » semblait être connu des autochtones sous le nom de « la denrée » et en moins d’une heure nous avions fait le tour des demeures. Alors « Qui la denrée » m’annonça que j’aurais l’honneur d’être reçu par le grand chef « Hélium » et par le grand conseil au complet.

Toutefois il fallait attendre un peu… 

Lire le chapitre I
Lire le chapitre II
Lire le chapitre III
Lire le chapitre IV
Lire le chapitre V
Lire le chapitre VI
Lire le chapitre VII
Lire le chapitre VII
Lire le chapitre VIII

Mise à jour le Lundi, 26 Mai 2014 15:42

Prémices de la suite... (chapitre 4)

Envoyer Imprimer PDF

premices-43...Mealone se demandait si c'était bien de suivre le manuel. C'est vrai qu'il est devenu entraineur par amour du Rugby. Il avait eu du mal à avoir ses diplômes. Il s'était battu pour faire ce qu'il avait envie de faire.
Mais voilà que les défaites s'enchainent à une vitesse incroyable. Mealone est dans une impasse.

Mise à jour le Mercredi, 07 Mars 2012 22:10 Lire la suite...

Prémices de la suite... (chapitre 3)

Envoyer Imprimer PDF

La journée était un jour comme tous les autres. Après la défaite, Mealone se trouve dans son bureau. Le café coule et il le sent. Il se lève et va se servir. La secrétaire lui fit un grand sourire. Ils échangèrent sur la défaite de la veille. Surtout sur cette danse qu'elle avait beaucoup aimée.
premice-de-la-suite-3-4Il retourne à son bureau. Il regarde le classement et voit que rien ne change. Ils sont toujours dernier. Il est toujours dernier. La danse de la victoire n'est pas encore devenu le catalyseur. Moralement et physiquement, la danse devait aider à leur faire prendre conscience que toute victoire part d'une confiance à toute épreuve. Et de soi-même aussi.

Mise à jour le Mercredi, 07 Mars 2012 20:44 Lire la suite...

Prémices de la suite... (chapitre 2)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

bureau presidentAprès la défaite, les dirigeants se retrouvèrent dans les bureaux du club pour discuter des nouveaux aménagements qu'ils devaient entreprendre.
Le bureau du président est un "bureau de ministre". Au mur se trouvent des photos du président en compagnie des élus locaux. Dany le Prince servit à tout le monde un rhum 15 ans d'âge.
- Alors qu'est-ce qu'on fait? questionna-t-il

Mise à jour le Mercredi, 07 Mars 2012 20:45 Lire la suite...

Les aventures extras et ordinaires de Kal Epok (épisode 238)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 13
MauvaisTrès bien 

Résumé de l'épisode précédent :
Ce jeudi soir, Kal était bien parti pour s'entrainer mais le destin en décida autrement. La soirée allait prendre une tournure banale, quant surgit de nulle part Jojo la Brise, ancien comparse de Kal Epok. (à lire ici)

Episode 238
…Et voilà donc le club house remplit en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire par une vingtaine de "viocs", c'est ainsi qu'on appelait les "vétérans" dans cette petite bourgade de banlieue. Enfin, "vétérans" c'était le terme à l'époque, aujourd'hui on les nommait officiellement les "loisirs". Il faut se rendre compte tout de même qu'à l'époque, personne n'aurait pu envisager que le rugby dégénérerait plus tard en "rugby loisir". Revenons à nos moutons et ces prometteuses retrouvailles.

Mise à jour le Dimanche, 15 Janvier 2012 18:28 Lire la suite...

Prémices de la suite... (chapitre 1)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

songerie-kiki-1Le soir est tombé. La lune se montre conciliante entre deux nuages gorgés de pluies. La lune est merveilleusement belle, éclairante dans ce coucher. Les phares hallucinogènes se mettent à éclairer le stade. Ils veulent faire de l'ombre à la beauté de la lumière naturelle. Le stade est comme une fleur que les abeilles veulent piétiner. La foule est là, transie de froid, attendant que les joueurs arrivent. Le vin chaud coule comme du miel. La musique se fait entendre.

Mise à jour le Mercredi, 07 Mars 2012 20:45 Lire la suite...

Les aventures extras et ordinaires de Kal Epok (épisode 237)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 12
MauvaisTrès bien 

secheresseRésumé de l'épisode précédent :
La douceur de ce jeudi soir d'hiver, en sortant du travail, incitait fortement Kal Epok à prendre son sac de sport et rejoindre ses compagnons sur le pré. Mais la sècheresse exceptionnelle durant depuis 3 mois avait rendu les terrains aussi dur qu'en plein mois de juillet. Même ses crampons acier dont l'affûtage s'était grandement amélioré durant 25 ans de pratiques, ne convenait pas à ces terrains. Des moulés? Kal Epok n'avait aucun souvenir d'en avoir porté un jour… Il eu connaissance de cette sorte de crampons le jour

Mise à jour le Dimanche, 15 Janvier 2012 18:00 Lire la suite...

J'ai fait un rêve !!! (Chap. VII)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

stade-Mecitiva-sJ’ai beau regarder le terrain je ne vois rien bouger puis tout à coup le commentateur prend la parole et annonce deux numéros. C’est alors que deux fauteuils se déplacent vers le centre de l’arène.

Mise à jour le Lundi, 26 Mai 2014 15:41 Lire la suite...

J'ai fait un rêve !!! (Chap. VI)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

stade-geant-500000places-sLe temps passe et enfin arrive je me rends au stade dans un flot humain. Toutefois le décor des abords du stade n’a plus rien à voir avec celui dont j’ai toujours eu l’habitude. Aucune buvette ni

Mise à jour le Lundi, 26 Mai 2014 15:42 Lire la suite...

Page 1 sur 2

  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »

bandeau3 980x257

partenaire_sgdbpartenaire_CG91partenaire_SGS   partenaire_ffr  partenaire_CIFR  partenaire_CD91 
partenaire_GRENELLEpartenaire miam miam sushipartenaire_recci partenaire_VAG2000 partenaire XV-Parlement

ContactsLes EquipesLes RésultatsLes ActusLe ForumLa Boutique • Plan d'accèsL'Ecole de rugby
Copyright © 2013 SGS Rugby, le club de rugby de Sainte Geneviève des Bois, Essonne 91.
Tous droits réservés

Powered by webmaster@sgsrugby.fr