.

.

Les aventures extras et ordinaires de Kal Epok (épisode 238)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 13
MauvaisTrès bien 

Résumé de l'épisode précédent :
Ce jeudi soir, Kal était bien parti pour s'entrainer mais le destin en décida autrement. La soirée allait prendre une tournure banale, quant surgit de nulle part Jojo la Brise, ancien comparse de Kal Epok. (à lire ici)

Episode 238
…Et voilà donc le club house remplit en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire par une vingtaine de "viocs", c'est ainsi qu'on appelait les "vétérans" dans cette petite bourgade de banlieue. Enfin, "vétérans" c'était le terme à l'époque, aujourd'hui on les nommait officiellement les "loisirs". Il faut se rendre compte tout de même qu'à l'époque, personne n'aurait pu envisager que le rugby dégénérerait plus tard en "rugby loisir". Revenons à nos moutons et ces prometteuses retrouvailles.


vieux-maillot- Merci Jojo, tu t'améliores en vieillissant comme le bon pinard, mon pôte! Faut avouer qu'à l'époque on a jamais eu l'honneur d'une tournée générale! s'exclamât Bébert, ancien ailier insaisissable, un peu plus facilement bouchonnable aujourd'hui avec sa bouée de sauvetage intégrée qu'il semblait porter sous ses polos de rugby à lacets!
Derrière le bar, Riri lança à son compère La Teigne qu'on avait pas entendu encore depuis le début la soirée :
- J'crois qu'on va passer une sacré soirée d'caves! Sers-moi direct un godet, j'ai la dalle en pente!
Les mouflets de la première entraient à leur tour dans le club house, Jojo la Brise contrairement à Kal Epok qui n'avait jamais quitté le club et la ville, n'en connaissait aucun. Parmi eux, Romain, une grande gueule questionna :
- j'ai cru entendre tournée générale? Encore un revenant de retour j'paris, non?
- Attention à qui tu parles gamin, rétorqua Kal, sache qu'à l'époque jamais Jojo la Brise n'a jamais fait défaut à sa parole! C'est pas aujourd'hui qu'il va commencer hein!
Faut dire qu'il était tellement droit ce Jojo, que le sport national à l'époque était de lui lancer les défis les plus farfelus et Kal était le champion pour lui faire accepter n'importe quel défi. Comme cette fois où après un "hat trick" annoncé et parié avant le match par Kal, Jojo dû repeindre son Vespa en vert fluo moucheté de tartiflette toute fraîche! Le mélange de "Fleur de Brise" et de Reblochon lui donna quelques avantages tout de même. Les jours suivants, à chacune de ses arrivées matinales à l'usine, la foule des ouvriers le "sentant" débouler, s'écartaient jusqu'à lui laisser une voie royale jusqu'au parking 2 roues. Aujourd'hui pour déconner, les bambins se contentent de quelques vannes sur face de bouc. Nettement moins olfactif !
Revenons à nos moutons une fois de plus, sans cela ils vont vraiment finir pas se disperser façon puzzle comme dirait Audiart. Et comme désiré (voir épisode 237), Riri et La Teigne firent "péter" les roteuses, heureusement que le plein de la cave venait d'être fait.
- Tu rempiles avec nous Jojo? demanda Kal. Comme tu vois ça n'a pas beaucoup changé ici. 2 grincheux derrière le bar, les mêmes branques sur le pré, juste qu'on s'appelle "loisirs" maintenant tu te rends compte? A l'époque on nous appelait les "Découpeurs de cages à soufflets" !!!
- C'est pas dans mes plans, répondit Jojo. Je suis juste passé voir mon ancienne bande de bourrins et éventuellement organiser une 'tite sortie Tournoi le mois prochain, comme au bon vieux temps.
- Ah mon pauvre, c'est plus pareil.
- Bah quoi les vieux, y'a juste une équipe en plus dans le tournoi maintenant, vous allez pas en faire une pendule? lança un moujingue.
Et voilà reparti les viocs dans un nouveau souvenir "qu'à l'époque c'était mieux…"
stade-yves-du-manoir- Et oui, soupira Kal, à l'époque le tournoi ça sentait plein de bonnes odeurs alléchantes. C'était d'abord un rendez-vous "à l'aube" vers 11h30 au "troquet de la rue qui monte à plat" dans le 9ème, mais plutôt 12h15 le temps que les 4 compères se rejoignent… Quelques jaunes avalés en toute hâte, sans oublier l'habituelle tournée de la patronne, puis une course à toute berzingue dans la Fiat 500 de Tonton pour rejoindre le Stade Yves de Manoir à Colombes. Coup d'envoi raté évidemment, car il fallait bien sûr passer obligatoirement par le rustique clubhouse de ce mythique stade. 14h07, Enfin en place dans l'unique tribune pour assister au 1/32ème de finale de la coupe Yves Du Manoir opposant le PUC au Stade Toulousain. Le PUC vainqueur pour l'anecdote, coup de sifflet final, pas le temps de repasser par le club house, on saute dans la Fiat 500 garée en vrac à 12m de l'entrée principale sur le trottoir, faut rejoindre la porte de Clichy à toute berzingue, traversée de Paris encore un peu plus rapide, direction le 11ème chez Tonton, avec encore un arrêt vital chez Lucien, incontournable charcutier qui nous attend impatiemment avant de baisser le rideau pour monter à l'étage se caler dans le canapé devant l'écran. Ca y est on arrive enfin, la clef à peine dans la serrure on entends la Marseillaise à travers la porte. Tonton avait toujours la bonne idée de laisser la télé allumée sur la bonne chaine pour ne pas manquer les 30 secondes que le vieux mais fidèle récepteur cathodique mettait à s'allumer. Encore 8m à parcourir, on s'en l'odeur du nectar sacré que Tonton avait également pris soin de déboucher, mélangé à celle du camenbert 100% artisanal attendant la mi-temps sur la nappe à fleur de la cuisine. Aussi quelques relents de cigares froids comme il se doit. collationOn s'affale enfin tout les 3 dans le canapé qui souffle sous les 300kg qu'il reçoit d'un coup et on attends respectueusement que Tonton nous serve avant de lancer la première insulte à l'arbitre. Ne jamais critiquer l'arbitre le ventre vide, c'est bien connu. Alors les chiards quand j'vous dit qu'c'était mieux à l'époque vous entraver non?
- C'est pas mal aussi sur mon ifone au McDo du coin rétorqua un senior.
- J'peux plus rien pour toi mon cave, répondit Kal. Faut juste espérer que la prochaine fois qu'tu vas chez l'merlan, y t'coupe le bocal complètement!

La soirée était décidément parti sur un niveau élevé!

Suite à venir prochainement…peut-être...

à lire aussi :
Episode 237 des aventures extras et ordinaires de Kal EPOK 


GB-Granada 2018
Temps restant

Compte à rebours
expiré

bandeau3 980x257

partenaire_sgdb   partenaire_CG91   partenaire_SGS    partenaire_ffr   partenaire_CIFR   partenaire_CD91 
partenaire_GRENELLE   partenaire miam miam sushi   partenaire_recci   partenaire_VAG2000   partenaire XV-Parlement

ContactsLes EquipesLes RésultatsLes ActusLe ForumLa Boutique • Plan d'accèsL'Ecole de rugby
Copyright © 2013 SGS Rugby, le club de rugby de Sainte Geneviève des Bois, Essonne 91.
Tous droits réservés

Powered by webmaster@sgsrugby.fr